16 février 2022 Alex

Bien répartir son budget en 2022 grâce à la règle des 50-30-20

“Comment gérer son budget ?”, “Combien d’argent doit-je épargner pour atteindre rapidement mon objectif ?”, “Quellesomme dépenser chaque mois pour vivre convenablement ?” …Ce sont des questions que l’on s’est tous déjà posé, et pour cause, il est important d’apprendre à bien répartir ses revenus pour gérer ses finances correctement. Pour se fixer des objectifs financiers et les atteindre plus facilement il faut définir un budget à épargner tous les mois.
Il existe de nombreuses méthodes pour épargner, faire des économies, mieux gérer son argent etc. Mais aujourd’hui nous allons parler de la “règle des 50-30-20”, une méthode efficace pour répartir ses budgets peu importe ses revenus.

La règle des 50-30-20, c’est quoi ?

La méthode des 50-20-30 pour gérer son budget a été imaginée par Elizabeth Warren, professeur en droit d’Harvard et sa fille, Amelia Warren Tyagi. Elles en parlent dans leur livre All Your Worth : The Ultimate Lifetime Money Plan.

Il s’agit d’une méthode de gestion de budget simple et intuitive qui permet de calculer quel est le montant exact il faut attribuer à ses dépenses au cours du mois et quelle somme épargner dans un compte épargne (ex : Livret A, Livret jeunes, Livret de développement durable et solidaire (LDDS), Compte épargne logement (CEL), Plan d’épargne logement (PEL)…), dans un compte bancaire secondaire ou encore investir. Répartir clairement son budget permet d’avoir un meilleur suivi de ses dépenses mensuelles mais également la possibilité d’avoir une meilleure épargne à la fin du mois.

La règle des 50-30-20 consiste à calculer ses revenus nets puis les répartir dans trois catégories distinctes : ses besoins, ses envies et son épargne (ou “ses dettes” selon sa situation). En sachant quel montant attribuer à chaque partie, ça devient automatiquement plus simple de gérer son argent et contrôler ses dépenses.

Assez parlé, on vous présente la manière dont devrait être la répartition de vos revenus :

50% des revenus nets consacrés au budget des besoins

On parle là des dépenses inévitables (souvent des charges fixes) comme par exemple :

  • le loyer à payer
  • les assurances
  • le carburant
  • l’abonnement téléphonique
  • la box internet
  • les factures d’électricité gaz, chauffage, eau

Pour la faire courte, ce sont toutes les dépenses mensuelles qui sortent obligatoirement de notre compte bancaire et auxquelles on ne peux pas échapper pour notre confort. Vous l’aurez compris, le but est d’arriver à consacrer la moitié de ses revenus au “budget besoins”.

Cette partie là du budget concerne également l’alimentation de base, à savoir le budget des courses alimentaires. Cependant certains « produits plaisirs », qui sont des produits non vitaux à votre consommation quotidienne comme par exemple les confiseries (on le sait, c’est dur de résister à une bonne tablette de chocolat Lindt création ou des macarons de chez Pierre Hermé ) ou encore les boissons alcoolisées sont considérées comme des envies. Ces envies sont justement la deuxième catégorie la plus importante en terme de répartition du budget selon la règle des 50-30-20.

30% des revenus nets consacrés au budget des envies

Cette catégorie est dédiée aux dépenses liées à vos envies. Il s’agît des dépenses secondaires dont on peut se passer mais qui contribuent à notre bien être. Ça peut être :

  • Un abonnement à Netflix, Spotify, Amazon Prime, OCS, Apple music..
  • Un abonnement à la salle de sport
  • Des sorties au restaurant, au théâtre ou au cinéma
  • Des achats de produits de beauté
  • Du shopping…

Dans le cas où la carte bleue à trop été chauffée et que le budget consacré aux envies a été totalement dépensé avant la fin du mois, il faudra se stopper et patienter jusqu’au mois suivant. Si au contraire il vous reste de l’argent supplémentaire sur son compte bancaire à la fin du mois, il faudra faire un virement sur un compte bancaire secondaire ou un compte épargne. Ça permettra d’épargner plus d’argent et éviter de faire plus de dépenses car on aura un solde de compte bancaire plus important.

20% des revenus nets consacrés au budget de l’épargne

Après avoir consacré la moitié des ses revenus à ses besoins, près d’un tiers à ses envies, on pourra se permettre d’épargner avec les 20% restants. La catégorie « épargne » peut aussi inclure le remboursement de ses dettes.

Cette méthode est particulièrement efficace pour se constituer une épargne d’urgence, rembourser une dette ou mettre de l’argent de côté pour réaliser un projet personnel ou professionnel. On peut par exemple économiser pour :

  • La retraite
  • Mettre de l’argent dans une assurance-vie
  • Constituer un capital de départ pour l’achat d’un immeuble
  • Acheter une voiture
  • Créer une entreprise ..

Il ne faut pas oublier que si on paye des mensualités sur un crédit, (exemples : crédit immobilier, crédit automobile..)  elles rentrent dans le “budget des besoins ». Par contre, les remboursements anticipés  constituent un remboursement supplémentaire à notre dette et font partie de la catégorie « budget de l’épargne ».

Pour conclure cet article il faut savoir qu’il est possible de combiner la méthode budget des 50-20-30 avec celle des enveloppes de Dave Ramsey. Il est rare de payer ses factures avec en argent liquide car les dépenses vitales sont généralement prélevées directement sur son compte bancaire. Cependant, rien ne nous empêche de retirer des espèces au distributeur automatique de billets (DAB) pour le mettre dans une enveloppe dédiée aux besoins/envies. Cette astuce peut s’avérer efficace pour avoir une meilleure gestion de son budget et les limiter les dépenses puériles car il suffit de retirer la somme d’argent consacrée aux envies en début de mois et de la glisser dans l’enveloppe. Une fois que l’enveloppe est vide ou quasi-vide, on sait qu’il faut freiner ou arrêter de faire des dépenses secondaires.

Chez Binks, on a la chance de pouvoir suivre ses dépenses en temps réel grâce à un prélèvement automatique effectué instantanément sur notre compte bancaire après chaque paiement réalisé avec la black card numberless ou la carte bancaire virtuelle Binks.
Grâce au prélèvement en “direct débit” on sait exactement et à tout moment combien d’argent on a dépensé et notre solde bancaire est accessible depuis notre application Binks. Une notification est envoyée immédiatement après chaque mouvement sur le compte bancaire : paiement par carte bancaire dans un TPE, achat en ligne, retrait d’espèces au distributeur automatique de billets (DAB), virement instantané, changement de numéro de carte virtuelle, etc. De quoi bien suivre ses dépenses en plus d’avoir bien réparti ses revenus grâce à la règle des 50-30-20.

Binks.
Ma carte, Mon style, Maintenant.

Documents légaux

En savoir plus

Support